Art Culture Foi

Art Culture Foi

> Jérôme Bosch, un rêveur de peinture

Avec Sylvie Bethmont

Les sources officielles nous disent que Jérôme Bosch a été enterré le 9 août de l’an 1516 mais sa vie au sein de la société de Bois-le-Duc (‘s-Hertogenbosch) est peu connue. Source pour lui d’inspiration, il a aimé cette ville dont il a choisi de porter le nom de bois (Bosch) en plus de son patronyme de Van Aken (ce qui signifie d’Aix-la-Chapelle). Il était issu d’une famille de peintres dont les noms sont connus, mais dont aucune des œuvres ne sont parvenues jusqu’à nous. Accueilli au sein de la prestigieuse confrérie de Notre-Dame, en 1486, il n’avait rien du peintre maudit réfugié dans un splendide isolement où la critique l’a parfois cantonné. Cependant son art reste une énigme, malgré les tentatives de récupération par les artistes surréalistes ou la psychanalyse, et les nombreuses études historiques et scientifiques que le cinq-centième anniversaire de sa mort a pu susciter autour de nombreuses manifestations et expositions. Nous ne tenterons pas de donner des réponses aux questions nombreuses que cet œuvre peint suscite mais, tout en nous appuyant sur les résultats des recherches récentes, (Bosch Research Project), nous observerons, attentivement et dans leurs détails, quelques toiles emblématiques qui nous feront apprécier :

-La spiritualité de ses peintures bibliques (Epiphanie, Ecce homo, portement de croix, Le Jardin des délices, Le Jugement Dernier)

– Le déploiement des paysages dans ses peintures religieuses  (portraits de saints -Jérôme, Jean-Baptiste, tentation de saint Antoine).

-Sa vision de l’homme et de la société de son temps (Le chariot de foin, l’extraction de la pierre de Folie)

Enfin, Jérôme Bosch n’étant pas resté sans postérité, nous verrons brièvement ce que Patinir et Brueghel l’Ancien doivent à cette œuvre foisonnante.
Dates : Vendredi 17 novembre de 9h à 16h30

Selon possibilités 35€   28€


> L’itinéraire d’Alfred Manessier (1911-1993)
Peintre de la lumière, peintre spirituel, peintre engagé

Avec Marc CHAUVEAU, dominicain du couvent de La Tourette-Le Corbusier

Le projet de cette session est de proposer une rencontre avec le peintre Alfred Manessier à travers ses œuvres mais aussi à travers ses écrits et témoignages. Nous le suivrons dans son itinéraire d’artiste et de chrétien.

Si Manessier est à la fois un peintre de la lumière de la Baie de Somme et un peintre spirituel, il est aussi un peintre engagé : « Depuis le début, peindre des Passions n’a jamais été pour moi la contemplation a posteriori d’un évènement historique d’il y a deux mille ans. J’ai toujours essayé d’actualiser cet évènement, de lier les temps présents et l’histoire de Jésus ». Manessier a voulu sans cesse faire le lien entre la Passion du Christ et les passions des hommes de son temps.

Les titres de ses tableaux évoquent tour à tour des paysages, des sujets religieux, mais font aussi référence aux grands drames politiques de ces années : Gethsémani, Martin Luther King, le Procès de Burgos, Aurore sur les étangs, la Passion selon saint Matthieu, Hommage à Don Helder Camara…

Ce parcours nous fera découvrir la diversité et la richesse de son œuvre ; en effet Manessier a travaillé avec succès sur différents supports : tableaux, dessins, gravures et lavis, tapisseries et enfin de très nombreux vitraux.
Conférences avec projection.


Dates :
Samedi 3 février de 9h à 17hSelon possibilités 35€   28€

S’inscrire avant le 27 janvier